Mamou

Ma p'tite princesse

C'est la première fois

Que j'écris pour toi,

Pourtant en dix ans

J'aurais eu le temps...

Seulement voilà

C'que je ressens pour toi

C'est  indescriptible

Et les mots bien faibles.

Dans tes grands yeux bleus

J'vois des jours heureux,

Couleurs de l'espoir

Tu es mon miroir.

Tes cheveux si longs

Quand tu tounes en rond

Mêlent l'insouciance

Et les jeux d'l'enfance.

Ma p'tite princesse,

Princesse sans couronne

Ta couronne c'est ...

L'Amour qu'je te donne.

Je comprends maint'nant

Et depuis dix ans,

Qu'être une ( bonne?) maman

Est un amour à plein temps !

De ton pas léger

Tu m'fais oublier

Les maux quotidiens

Et c'qui sert à rien.

Si douce est ta peau

Claire et sans défaut,

Ta taille si menue

De grâce est vêtue.

Ton rire joyeux

Nous rend si heureux,

Ton sourire de star

Nous donne  de l'espoir.

Tu réchauffes mes hivers

Tu as exaucé mes prières,

Lumière dans la nuit

Tu es le sens de ma vie.

Tu m'as donné des ailes

Le sais-tu ma Belle ?

Pour toi j'me battrais

Oui, s'il le fallait.

Ma p'tite princesse,

Princesse sans couronne

Ta couronne c'est ...

L'Amour qu'je te donne.

Je comprends maint'nant

Et depuis dix ans,

Qu'être une ( bonne?) maman

Est un amour à plein temps !

Quand t'es dans mes bras

Je suis tout' en joie,

Tu brilles dans mon coeur

T'es la plus belle des fleurs.

Ma p'tite fleur des prés

Unique et sacrée, 

Ma p'tite fleur des champs

Précieuse en diamants. 

Je sais ; tu vas grandir

Et ensuite partir,

Mais tu resteras

Ma p'tite fille à MOI... 

Ma p'tite princesse,

Princesse sans couronne

Ta couronne c'est ...

L'Amour qu'je te donne.

Je comprends maint'nant

Et depuis dix ans,

Qu'être une ( bonne?) maman

Est un amour à plein temps !

 

Brigitte Bonidon, 09 10 2007

............................................................................................................

 

Je suis avec toi

 

Pas toujours facile

Cette  vie qui défile,

Souvent des accrocs

Et parfois des maux.

On fait comme on peut

Pas comme on veut.

Dans ces moments-là

Je dois être là

C'est mon devoir à moi

Ça ne l'oublie pas.

Compte sur moi

Je suis là pour ça. 

Quoique tu fasses

Si tu me remets en place,

Quelque soient tes pensées

A mes côtés ou  éloignée,

Je suis avec toi

Je suis liée à toi.

Bien que tu grandisses

Quelque soit les sacrifices

Du matin jusqu'au soir

Et même si tout est noir

Je suis ton alliée

A toi dévouée.

Même si t'as pas raison

Si t'écoutes pas mes opinions,

Si t'écoutes pas mes conseils

Si tu me dis qu' j' suis vieille,

Pour toi je fais front

Je te donne raison.

Même si tu fais la gueule

Si des fois on s'engueule

C'est toujours  temporaire

Je suis et resterai ta mère.

Je suis avec toi

Je t'aiderai crois-moi.

Nos sangs pas si différents

Attirées comme deux aimants

Je respecte tes choix

Pas  facile tu vois..

Tu vois je suis là 

Quoiqu'il en soit. 

Nous sommes très liées 

Parfois copié-collé

Même si d'autres fois

On élève la voix.

Je suis derrière toi

Je te soutiens, toi.

Je suis de ton côté

Quelque soit les faits,

Je suis avec toi

Quelque soit l'endroit.

Je suis avec toi 

N'en doute pas.

Même si tu es pas gentille

Si je me fais de la bille,

Si t'aimes pas mes questions

Si tu dis souvent non

Je suis avec toi

Je te soutiens toi.

Je suis de ton côté

Quelque soit les faits,

Je suis avec toi

Quelque soit l'endroit.

Je suis avec toi 

Ça, n'en doute pas.

Si tu me fais de la peine,

Parfois ma petite reine,

Bien vite réconciliées

On redevient alliées.

C'est la vie tu vois

Pas simple, crois-moi. 

Et demain quelque soient

Ta route et tes choix

Toujours je te soutiendrai

Toujours je te défendrai

Je serai avec toi

Contre Froid et lois.

Quelque soit le futur

Je serai là c'est sûr,

Tu es en moi tatouée

Quelque soient les faits.

Je serai à tes côtés

Contre vents et marées. 

Je serai avec toi

Ici ou là-bas 

Entre toi et moi

C'est plus fort que ça.

Je serai avec toi

Quelque soit l'endroit.

On se serra les coudes

Quand on aura des doutes,

Dans ces moments là

On se soutiendra.

Appelle-moi,

Je serai avec toi.

Et je serai là

Quand tu le voudras

Sinon je serai discrète

Pas collante t'inquiète,

Je serai là

Toujours avec toi. 

C'est fait pour ça

Une maman tu vois

Pour quand ça va pas

Aider ça va de soit.

Je serai pas curieuse

Je serai pas voyeuse

C'est quand tu voudras

Que je serai là,

Là, à tes côtés

Là de ton côté

Pour t'aider...

Et quand tu me diras

J'ai pas besoin de toi

Et bien à regrets

Oui je m'en irai

Mais en cas de besoin

Je serai pas loin...

Mais quand t'auras besoin

Je te tendrai la main

Et main dans la main

On ira bien loin,

Et main dans la main

On ira plus loin...

Je serai avec toi 

Contre vents et lois...

 

Brigitte Bonidon,  06 04 2009


.................................................................................................

 

Cordon d'amour

 

Tu es la chair

de ma chair,

Tu es le sang

de mon sang.

Tu es bien la première

Et sans doute le dernière

A qui je peux dire ça,

A qui je dirai ça.

Avant toi, j'étais égoïste

J'étais seule en piste, 

Oh toi l'unique bébé

L'unique petite fée,

Grâce à toi je sais

C' que veut dire aimer.

Avant toi j' savais pas

Je ne connaissais pas

Ce verbe-là,

Ou du moins pas comme ça.

Tu m'as fait découvrir

La patience et le rire,

L'espoir du lendemain

Moi qui n'en savais rien.

Tu m'as apporté

Une forme de gaieté

Changé mon destin,

Montré un chemin,

Une raison de vivre,

Mille raisons de suivre

Ma sinueuse route,

Celle qui parfois déroute.

Et je  sais pas aujourd'hui

Ce que serait ma vie

Sans toi à dorloter

Je ne  peux imaginer.

Tu es mon unique  raison

De n' plus tourner en rond, 

Tu es celle qui me retient

Sur mon  banal chemin.

Ma vie est moins triste

Depuis que tu existes

Je ne pense plus à moi

Mes pensées vont vers toi.

Dans ton petit nombril,

Cet invisible fil

Qui nous lie à la vie,

A jamais nous uni.

Ce relais de la vie,

On lui dit merci,

Pour nous perpétuer

Pour communiquer,

Ce Cordon qui nous liait

Nous l'a t'on enlevé?

Moi je ne pense pas,

Je pense qu'il est là,

Même si je le vois pas,

Même si tu le vois pas.

Cet invisible fil

Pour toi petite fille

Cet invisible aimant,

Vers toi petit enfant. 

Couper le cordon?

Il n'en est pas question,

Couper ce lien

Un jour, on verra bien.

Avant, je ne savais pas

Ce que voulait dire donner

Maintenant je le sais,

Enfin, j'ai réalisé

Ce miracle de la vie

Qu'est donner la vie

Ça vous fortifie

Ça vous bonifie,

C'est donner tout,

Et même plus que tout.

Je voudrais te garder

Pour te protéger,

Je veux te garder

Mais sans  t'étouffer.

L'une contre l'autre blotties

On s' comprend mais je me dis

Que trop vite tu grandis,

Trop vite tu seras partie.

Un jour tu t'éloigneras  de moi

Parce que  la vie est comme ça,

Mais dans mon cœur toujours

Pour toi j' serais en amour,

Et quand  de moi t'auras besoin

Je ne serai jamais loin,

Grâce à ce fameux lien

Qui uni nos destins,

Qui toujours  nous unira

Quoiqu'il en soit...

Quelque soit l'endroit,

Et où que tu sois,

Pour toi mon bébé

Pour l'éternité

J' te fais la promesse

De rester pleine de tendresse,

Pleine de compréhension

Sans te poser  de questions.

Dans ton petit nombril,

Cet invisible fil

Qui nous lie à la vie,

A  jamais nous uni.

Ce relais de la vie,

On lui dit merci,

Pour nous perpétuer

Pour communiquer,

Ce Cordon qui nous liait

Nous l'a t'on enlevé?

Moi je ne pense pas,

Je pense qu'il est là,

Même si je le vois pas,

Même si tu le vois pas.

Cet invisible fil

Pour toi petite fille

Cet invisible aimant,

Vers toi petit enfant. 

Couper le cordon?

Il n'en est pas question,

Couper ce lien

Un jour, on verra bien.

Je voulais t'écrire

C' que je ne peux te dire

Mais j'  pense que déjà tu  sais

Qu' de toi je ne peux me passe.

Toi, mon unique amour,

La fleur de mes jours,

La perle de mes nuits

Sans toi, je m'ennuie.

Mon corps t' as réchauffé

De tes doux baisers,

Mon cœur s'est  épanoui

Grâce à toi chérie.

Dans ton petit nombril,

Cet invisible fil

Qui nous lie à la  vie,

A jamais nous uni.

Ce relais de la vie,

On lui dit merci,

Pour nous perpétuer

Pour communiquer,

Ce Cordon qui nous liait

Nous l'a t'on enlevé?

Moi je ne pense pas,

Je pense qu'il est là,

Même si je le vois pas,

Même si tu le vois pas.

Cet invisible fil

Pour toi petite fille

Cet invisible aimant,

Vers toi petit enfant. 

Couper le cordon?

Il n'en est pas question,

Couper ce lien

Un jour, on verra bien.

 

Brigitte Bonidon,  11 12 2008

.......................................................................................

 

Pas grave, maman est là

 

Il fait froid, je n’ suis pas bien

Le vent me glace ce matin,

Je suis seul et puis j’ai peur

J’ suis dépassé par mes douleurs.

Pas grave, maman est là

Et j’ai moins froid

Et j’ai moins peur

Elle me transmet sa chaleur

J’entends des cris et des pleurs

C’est la panique depuis des heures

Des gyrophares plein les oreilles

Je ne trouve pas le sommeil

Pas grave, maman est là

Et j’ai moins froid

Et j’ai moins peur

Elle partage sa chaleur

J’ai du mal à me relever

Un gros chagrin à surmonter

Entre les amis d’hier

Les faux et les peu sincères,

Les amours qui vont et passent

Je ne sais plus où est ma place ;

J’ai du mal à m’y retrouver

Sur personne je peux compter …

Pas grave, maman est là

Même si elle est loin de moi

On communique avec le cœur

Et elle m’envoie de sa chaleur

Et elle m’écoute et me soutient

Je sais qu’sur elle je peux compter

A tout moment pour m’écouter

A tout moment pour m’ consoler

A chaque instant pour m’supporter

A chaque instant à mes côtés…

Toujours elle m’écoutera

Toujours il me soutiendra

Sur elle je pourrai compter

Elle sera toujours à mes cotés

A tout moment pour m’écouter

A tout moment pour m’ consoler

A chaque instant pour m’supporter

A chaque instant à mes côtés…

Maman sera toujours près de moi

Elle me rassure tant de fois,

Toujours présente dans mon cœur

Pour alléger mes douleurs

Par sa douceur…

Toi c’est peut-être ton papa

Qui compte plus que tout pour toi

Papa, maman des alliés pour la vie

Maman, papa nos meilleurs amis.

 

Brigitte Bonidon, 10 janvier 2015

 

..................................................

 

Les filles

 

Entre portable et chansons

On tourne pas toujours rond

Souvent on perd la tête

Pour un refrain tout bête

 

Si on est malicieuses

Bavardes et capricieuses

On sait aussi donner

Sourire et partager

 

Refrain ;

 

On a les yeux qui brillent, brillent, brillent

Nous les filles, les filles, les filles…

On fonce et on agit

Après on réfléchit,

Mais ce n’est pas très grave ;

Quand les parents nous gavent

Nous on se SMS

Et en mode paresse

On en passe du temps

Et on trouve ça marrant

 

On a les yeux qui brillent, brillent, brillent

Nous les filles, filles, filles…

On papote en riant

Toujours cheveux au vent…

 

Et quand on insiste

Personne ne nous résiste ;

On a toujours raison

Quand on monte le son !

 

Entre copines et ciné

Pas l’temps d’s’ennuyer

Pas le temps de penser

Qu’il faut aussi bosser

 

Et quand ça ne va pas

D’autres messages on s’envoie

Les autres comprennent pas

Mais nous on est comme ça !!!

Mais nous on est comme ça !!!

 

Refrain…

 

Brigitte Bonidon,  26 Décembre 2014


...............................................................................

 

 

C’est pas facile


 

J’ai tant besoin de ton amour

Toujours besoin, jour après jour

Tu es si jeune, tu dois vivre

Rester près d’ nous pour nous suivre,

Tous réunis et c’est normal

On doit s’ remonter le moral,

Tous ensembles on est plus forts,

Pour t’ soutenir dans tes efforts.

 

C’est pas facile tu sais maman

De te livrer mes sentiments,

Tu devines bien c’ que je ressens

Mais j’ veux te le dire maintenant !

Maman tu sais je t’aime tant

Et aujourd’hui plus qu’avant

Je ressens ce lien tellement fort

Qui nous relie contre le sort.

Quand la tristesse nous envahit

Tout notre courage on réunit

Et on surmonte, c’est nécessaire

Ces durs moments, plus solidaires.

Ta maladie qui nous détruit

On va la battre, tous réunis

Car tous ensembles on est plus fort

On doit lutter contre le sort !

Y’a la distance qui nous sépare

Qui quelquefois nous désempare,

Malgré cela faut qu’ tu t’en sortes

Tu sais dans nos cœurs on te porte !

Tous réunis et c’est normal

On doit s’ remonter le moral,

Tous ensembles on est plus forts,

Pour t’ soutenir dans tes efforts.

Quand la tristesse nous envahit

Tout notre courage on réunit

Et on surmonte, c’est nécessaire

Ces durs moments, plus solidaires.

 

C’est pas facile tu sais maman

De te livrer mes sentiments,

Tu devines bien c’ que je ressens

Mais j’ veux te le dire maintenant !

Maman tu sais je t’aime tant

Et aujourd’hui plus qu’avant

Je ressens ce lien tellement fort

Qui nous relie contre le sort.

C’est pas facile tu sais maman

De te livrer nos sentiments,

Tu devines bien ce qu’on ressent

Mais on veut t’ le dire à présent

Eternellement,

Douce Maman,

Tu restes unique pour nous trois

On est de tout cœur avec toi,

Tu restes unique pour nous trois

On est de tout cœur avec toi…

Tous réunis et c’est normal

On doit s’ remonter le moral,

Tous ensembles on est plus forts,

Pour t’ soutenir dans tes efforts.

Quand la tristesse nous envahit

Tout notre courage on réunit

Et on surmonte, c’est nécessaire

Ces durs moments, plus solidaires.

 

Brigitte, 13 Octobre 2011


................................................................

 

Ton petit coeur

J’ m’ sentais déjà vieux et seul
J’ n’avançais plus, j’me faisais la gueule
Et lorsqu’elle m’a annoncé
Qu’un p’tit bout allait arriver 

Je n’ai pas su quoi penser
J’ai eu du mal à réaliser,
Mais une fois arrivé, là
J’ai réalisé ; « Enfin papa ! » 

Refrain : 
Une petite main dans ma grosse main 
Ton petit cœur contre le mien, 
Tes petits doigts si fragiles
Entre mes mains malhabiles…

Ma peau dure un peu rougie
Contre ton corps assoupi,
Et ton p’tit sourire coquin 
Qui en moi restera, divin...


Ma vie désormais chamboulée ;
Tant de tendresse apportée,
Tant d’ beaux moments partagés
Mon cœur léger transporté

Mes pensées toujours s’envolent 
T’accompagnent et te consolent 
Tu pourras toujours m’ confier 
Tes peurs et puis tes regrets…

Refrain

Je serai toujours là pour toi 
Mais sans t’étouffer, crois-moi 
Si je suis lourd dis-le-moi,
Je n’ veux surtout pas de ça,

De nos plus beaux souvenirs
A ceux qu’on saura écrire,
Ce lien entre nous gravé
Personne n’ pourra l’effacer…

Brigitte Bonidon, 25 mai 2013


.........................................................................................................................

 

Dans mon cœur

 

Quand je te vois mon coeur rayonne

Quand t'es près d' moi mon âme résonne,

Quand je pense à toi ma gazelle

Mon étincelle se fait charnelle.

La plus tendre et la plus câline

Ma plus subtile héroïne

La fée d' mon royaume enchanté

Vibrante déesse de mes pensées.

Numéro un dans mon coeur

Et peu importe nos erreurs,

Ma plus émouvante création

Tu as meublé mon horizon.

Au hit-parade de mon coeur

Tu as la position leader,

Cel' qu' personne d'autre n'atteindra

J'espère que  tu n' doutes pas de ça.

Tu sais tu as le monopole

Et à jamais le premier rôle

Mon coeur peut s'enflammer tu sais

Mais jamais pareil qu'à tes côtés!

Tu pimentes ma vie trop plate

Attends un peu que je te flatte

Ça sert à ça l'amour maternel

Personne d'autre ainsi n’ t’appelle.      

Mes envies tu les as comblées

Tu es le petit coeur convoité,

Bien plus qu' les autres  à l'unisson

Tu monopolises  ma raison.

Princesse de mon château rêvé

Petite fée dans mes pensées

Unique émoi tout près de moi

Premier chapitre de ma foi.

Numéro un dans mon coeur

Et peu importe nos erreurs,

Ma plus émouvante création

Tu as meublé mon horizon.

Au hit-parade de mon coeur

Tu as la position leader,

Cel' qu' personne d'autre n'atteindra

J'espère que  tu doutes pas de ça.

Tu sais tu as le monopole

Et à jamais le premier rôle

Mon coeur peut s'enflammer tu sais

Mais jamais pareil qu'à tes côtés!

Tu es et restera unique

Plus précieuse qu'une relique,

Tu es l'océan de mes rêves

De mes nuits les doutes tu enlèves.

Tu es vraiment  tout pour moi

Et même bien plus que ça ;

Tu es vraiment  tout tu vois

Et même bien mieux que tout cela ;

La plus chérie de toutes les flammes

La plus précieuse dans mon âme...

 

Brigitte Bonidon 16 02 2010

............................................................................................................................................

Tant de choses à vivre

 

J'ai encore tant de voyages à faire,

Et tant de valises à défaire

Tant de pays à explorer,

Je ne sais par où commencer.

Je veux revisiter Paris

Et découvrir l'Italie

Le doux pays de Ramazzotti

Et m' balader à  Pompeï.

Puis m'envoler  vers le Québéc

Où les arbres couleur pastèque

Et  la neige à perte de vue

S' confond parfois avec les nues,

Connaître le pays d'Elisabeth

Si je veux finir un peu moins bête

Dans quelques villes anglo-saxonnes

Écouter leur langue qui résonne. 

Je veux voir ma fille grandir

Sa main je dois encore tenir

Je dois encore l'accompagner

Le plus longtemps la protéger.

J'ai encore plein de mots à écrire,

Pour émouvoir ou  pour faire rire

J'ai plein de gens à rencontrer

Côté amour ou amitié,

Plein de musiciens à faire jouer

Sur des musiques qui feront danser.

J'ai tellement de choses à vivre

Que cela me rend presque ivre,

Ivre de découvrir ces nouveaux jours

Qui palpiteront plein d'amours,

J'ai tellement d' rêves à assouvir

Que je n' suis pas prête à vieillir,

J'ai beaucoup  trop d'engagements

Et je dois  leur tenir serment.

Je veux voir ma fille grandir

Sa main je dois encore tenir

Je dois encore l'accompagner

Le plus longtemps la protéger.

J'ai encore tant de films à voir

Dont la plupart  vont m'émouvoir,

Tellement de livres à découvrir 

Ce serait bête de devoir partir.

J'ai tant d'amour à donner,

Tant de secrets à partager,

Tant de musiques à découvrir

Pour ça  je ne dois pas faiblir, 

Je dois poursuivre mon chemin

Malgré le froid et les ravins

Je dois continuer à vivre

Ma route je dois la poursuivre.

Je veux aider ma fille  à grandir

Sa main toujours je dois tenir

Je dois  encore l'accompagner

Infiniment, la protéger et la guider.

 

Brigitte Bonidon, 30 04 2009

 

.............................................................................................................................

 

Elle est qui, elle?

 

Elle m'a dit la vérité

Mais elle m'a égratignée

D'une façon pas très sympa

Même si je sais je travaille pas!

Je ne dis rien

Mais n'en pense pas moins

On verra bien

Elle est peut-être bien (!!!)

Et puis qui sait

ça peut s'arranger

Si je travaille un peu plus,

Si je fais un saut de puce! 

Même pas belle,

Elle est bien celle

Que j'aime pas,

Que j'écoute pas.

Elle est qui elle

Elle est qui celle

Qu' m'a fait la morale

C'est pas normal!

Elle est qui, elle

Pas maternelle,

Même pas ma mère

Elle manque pas d'air!

Je l'aime pas,

Elle m'aime pas

C'est bien comme ça

Et elle sait pas,

Sait pas tout ça

Mais elle le croit.

Croit tout savoir

Quel désespoir

Bien trop sûre d'elle

Mais j'suis rebelle! 

Pas ennemies,

Mais pas amies,

On ne peut plaire

A la terre entière.

Elle est qui, elle

Pas maternelle,

Même pas ma mère

Elle manque pas d'air! 

C'est bien dommage

Je tourne la page,

Mais je ne dois pas oublier

Mes priorités. 

Elle est qui, elle

Elle est sûre  d'elle

Sûre d' ce qu'elle dit

Mais  j'en fais fi,

' Est trop autoritaire

Pas comme ma mère! 

Elle est qui, elle

Pas maternelle,

Même pas ma mère

Elle manque pas d'air!

C'est un tout petit détail ;

Elle a la mine en éventail

Et le plumage

Tout en rage,

Et son regard tout méchant,

Dieu c'est navrant!

Elle aurait bien pu me parler

Sans me fâcher,

Elle s'énerve pour un rien

Et.... ça sert à rien.

Quand je vais me réveiller

Ça va barder

Et vous verrez,

Vous serez bluffés!

Moi je pense qu' c'est en douceur

Qu'on peut faire avancer le moteur

J'ai peut-être tort ;

Mais attention ....Je mords!

Elle est qui, elle

Pas maternelle,

Même pas ma mère

Elle manque pas d'air!

 

Brigitte Bonidon, 18 02 2008

.................................................................................................................................